Publications



Britileaks.org
organisation dédiée à l'exposition de la corruption

 

Wikileaks a profondément changé les rapports de force à travers le monde (spécialement le rapport entre les citoyens d'un coté, et les gouvernements et grandes entreprises de l'autre), en montrant l'impact significatif que peut avoir l'information détenue par un seul individu. Comme Meltem Arikan nous le disait lors de son interview, "Wikileaks est un début, mais ce n'est pas suffisant".

Donc cette semaine nous publions la traduction en français de notre interview avec BritiLeaks, une organisation donneuse d'alerte dédiée aux révélations relatives au Royame Uni et à la Grande Bretagne.

Au moment où l'OTAN et le Pentagone menacent (y compris en annonçant faire appel aux moyens militaires traditionnels) l'utilisation d'Internet comme un outil pro-démocratique et contre la concentration du pouvoir, les initiatives citoyennes telles que BritiLeaks sont le meilleur moyen pour permettre aux peuples de défendre de manière pacifiste leur libertés et droits fondamentaux.

– interview by Mehdi 14-07-2011, traduction le 23-07-2011

Dis-nous quel est le but de votre organisation?

Le but de BritiLeaks est similaire à celui d’autres organisations donneuses d’alerte, nous voulons, assez simplement, publier la vérité, peu importe si elle déplait. Nous avons pour objectif de mettre à la disposition du public les informations qui lui ont été cachées. Les informations qui exposent la corruption, les pratiques illégales, la fraude.

Quel est l’évènement qui t’as poussé à créer BritiLeaks?

Wikileaks est actuellement attaqué de tous les cotés. Britileaks est très inspiré par Wikileaks, dans le sens où nous partageons les mêmes idélogie et buts. Alors que Wikileaks est une organisation dont le périmètre est mondial, nous nous focalisons uniquement sur la Grande-Bretagne et le Royaume-Uni. Nous avons été inspirés pour créer BritiLeaks parce que nous savons ce que c’est que de se voir raconter des mensonges, d’être déçu par ceux en qui nous sommes supposés avoir confiance.

La plupart des gens pensent que le Royaume-Uni est une vraie démocratie ; es-tu d’accord avec cela? Sinon peux-tu nous donner un exemple récent de violation de la démocratie au Royaume-Uni?

Une violation démocratique flagrante est l’actuelle loi anti-drogue.

Le professeur David Nutt a subi des pressions pour démissionner après que des politiciens haut-placés aient été en désaccord avec son discours sur les drogues. Cet homme était membre du conseil de recommandation sur l’utilisation des drogues, où il conseillait le gouvernement d’une manière purement scientifique, et il fût poussé à la porte après avoir dit en public que les drogues devraient classées en raison du danger qu’elles représentent, notamment vis-às-vis d’autres risquent de la vie, chose avec laquelle le gouvernement est en profond désaccord. Le gouvernement a alors obtenu l’avis irréfléchi de “béni-oui-oui” au lieu de celui de David Nutt.

L’opinion publique au Royaume-Uni est que les drogues sans danger comme le cannabis devraient être légalisées. A la place, sont autorisées les ventes de tabac et d’alcool (beaucoup plus dangereux).

Comment plus de transparence permet-elle plus de démocratie?

Assez simplement, plus nous avons de savoir et d’information, et mieux nous pourrons prendre des décisions informées et raisonnées.

Les contributeurs de BritiLeaks sont-ils tous des bénévoles ou certains sont-ils salariés?

D’aujourd’hui, toutes les personnes contribuant à Britileaks le font sur une base bénévole.

Cherchez-vous plus de volontaires, et si oui, avec quel profil?

Absolument! Nous cherchons des volontaires de différentes compétences:

Des volontaires techniques: pour assister avec le développement d’un système de soumission de documents et pour aider à la maintenance des serveurs et les aspects techniques.

Des volontaires pour la promotion: pour faire connaitre BritiLeaks, car plus nous recevrons de la publicité, et plus nous aurons de volontaires, et plus fort nous serons.

Des analystes: pour parcourir les documents que nous recevrons et souligner les parties intéressantes pour la phase de pré-publication. Nos analystes doivent impérativement résider au nord-ouest de l’Angleterre, pour des raisons opérationnelles et de sécurité. Exceptionnellement, nous pourrons avoir des analystes physiquement plus éloignés.

Des partenaires médiatiques: pour nous assister lors des publications, nous avons besoin de médias confidents et “couillus”, qui n’ont pas peur du pouvoir et de l’autorité.

Allez-vous vous focaliser seulement sur des révélations relatives au Royaume-Uni?

Oui, mais au cas où quelque-chose d’intéressant apparaissait touchant à une autre région, nous allons soit le publier nous-mêmes, ou alors le transmettre à une organisation soeur.

Allez-vous travailler/collaborer avec d’autres organisations donneuses d’alerte?

Ceci est toujours en cours de discussion, mais plus nous aurons de partenaires et mieux ce sera. Nous invitons toute organisation intéressée par une collaboration à se rapprocher de nous.

Pourquoi est-ce important pour les sources de rester anonymes?

Parfois les sources ne souhaitent pas rester anonymes, mais la plupart du temps elles souhaitent l’être. L’anonymat de nos sources est notre priorité numéro un.

Parce que nos sources possèdent des informations sensibles, confidentielles, classifiées ou secrètes, leur identité ne doivt pas être révélée, et nous ferons tout le nécessaire pour nous en assurer.

Les donneurs d’alertes sont punis dans l’Occident, virés de leur travail, discrédités dans les médias, ignorés par les gens qui prétendaient être leurs amis. Les sources doivent rester anonymes pour ne pas souffrir des répercussions et revenches du système qu’elle exposent.

Parle-nous des questions d’anonymat du système de soumission de documents. Peux-tu nous dire quelle technique de chiffrage vous utilisez, et quel système permet à vos sources de cacher leurs adresses IP? Quelles garanties fournissez-nous à vos sources?

Aujourd’hui, BritiLeaks.org ne possède pas de système de soumission sécurisé, c’est une chose à laquelle nous travaillons en ce moment précis. Nous n’allons évidemment pas solliciter les sources tant que ce système n’est pas en place. Nous serons alors en mesure de protéger l’information envoyées par nos sources, et les sources elles-mêmes. Notre twitter @BritiLeaks annoncera toutes les informations relatives à notre site et à notre système de soumission.

Fournissez-vous une assistance en ligne pour les sources qui ne sont pas familières avec les systèmes de soumission? Cette aide garantit-elle elle aussi l’anonymat?

Nous travaillons à tutoriel pour les potentiels donneurs d’alerte. Tout le monde n’est pas un as de la technique, nous réalisons parfaitement que nous devons aider ceux avec un background moins technique. Nous aurons aussi des volontaires dont le travail consistera à apporter de l’aide aux personnes qui en ont besoin.
Le système de soumission consistera probablement en une “drop box” anonyme pour les petits fichiers. Nous travaillons actuellement sur un système pour les fichiers plus gros. Le système fournira un anonymat absolu, toute trace d’une source potentielle sera effacé par notre équipe technique.

Avez-vous rencontré des soucis avec votre hébergemeur de site?

Pour l’instant non. Nous allons tester des gros fournisseurs pour voir s’ils “craquent” sous la pression. Si c’est le cas nous passerons à une solution plus fiable.

Les attaques DDoS sont chose commune lorsque vous publiez des documents qui dérangent les gouvernements et/ou grandes entreprises ; avez-vous commencé à copier votre site sur des serveurs miroirs pour que le service ne soit pas interrompu s’il venait à être attaqué?

Malheureusement nous ne pouvons pas faire de commentaire là-dessus. Mais restez rassurés, des solutions de continuité de notre service sont pour certaines déjà en place et pour d’autres en cours de développement. Nous ne pouvons pas donner d’indication, sinon que “il est impossible de faire taire le monde”.

Une fois des documents soumis, comment allez-vous vérifier leur authenticité?

La vérification des fuites est une procédure opérationnelle importante, et j’ai le regret de t’informer que nous ne pourrons pas donner plus de détail là-dessus non-plus. Nous allons vérifier l’authenticité des documents un-par-un, et les méthodes de vérification des fuites varient d’un document à un autre.

Avant la publication, avez-vous l’intention d’éditer certaines informations (des noms de personnes par exemple), et si oui, quoi exactement? Quelles sont les règles que vous allez appliquer?

Si une source nous demande d’éditer certaines informations ou de repousser la publication à une date ultérieure, nous nous y attacherons. Nos sources sont ce qu’il y a de plus important pour nous, et nous ferons tout pour les assister et les protéger. Et si nous devions éditer des informations lors de la publication, nous dirons toujours que nous l’avons fait et pourquoi.

Allez-vous travailler avec les médias et la presse? Sous quelles conditions?

Absolument! Et sous nos conditions.

Le scandale des écoutes téléphoniques, corruption, interférences avec des enquêtes… du journal anglais News of the World montre à quel point certains médias se croient être au-dessus de la loi, et combien ils sont loin de ce qui devrait être leur role: demander des comptes aux pouvoirs. Penses-tu que des organisations comme la votre permettront désormais aux citoyens de reprendre ce role?

Tout-à-fait, nous ne pouvons être plus d’accord. Ce sont les citoyens qui nous fournissent les révélations. Des personnes qui un jour vont au boulot, et soudainement réalisent qu’elles travaillent dans un environnement illégal et/ou corrompu, et au lieu de juste fermer les yeux, se soulèvent contre, ce que seuls les plus braves d’entre-nous peuvent faire.

Tu es certainement conscient que créer une telle organisation va certainement attirer l’attention sur toi, peut-être aussi des intimidations et une répression de la part du gouvernement britannique (au moins)?

Si BritiLeaks prend de l’importance, mon identité sera certainement révélée, de manière intentionnelle de ma part ou pas. J’en suis parfaitement conscient, et me suis fait à cette idée.
Une chose qui me bouleverse profondément concernant l’Humanité est “l’effet de conformité du groupe”. Si toute l’Humanité devait se soumettre à chaque fois que certains commettent des crimes, nous en tant qu’espèce ne progresserons jamais. Ce qu’il faut c’est qu’un ou plusieurs citoyens se lèvent et dise “Ceci est injuste”, et d’autres suivront.

Que souhaiterais-tu dire à des potentielles sources qui hésitent encore à soumettre l’information qu’elles possèdent?

Mon conseil est: ne publiez pas l’information tout de suite. Familiarisez-vous d’abord avec les techniques de chiffrage (cryptographie), et sachez que des informations peuvent laisser des traces que la plupart des gens ne réalisent pas.
Faites quelques recherchent avant de soumettre l’information. Nous ne pouvons le répéter assez. Une fois que vous avez une compréhension suffisante de comment cela fonctionne, vous pourrez obtenir le meilleur impact de l’information que vous possédez, et la rendre publique d’une manière qui évitera de la retracer jusqu’à vous.

De rendre publique (dans l’intérêt des citoyens) une information confidentielle ou secrête peut-être la décision la plus importante de votre vie. Ne le faites pas parce que vous voulez vous venger, faites-le parce que c’est la bonne chose à faire.

Suivez Liberté-info sur Twitter!

Avez-vous apprécié cette interview? Nous sommes une petite association constitutée de bénévoles créant du contenu et mettant à jour les news, et nous avons besoin de plus de bénévoles pour promouvoir et défendre les libetés informatiques et les donneurs d'alerte. Aidez-nous à passer à la vitesse supérieure, rejoignez-nous!

Vous pouvez aussi nous aider en effectuant un don par Paypal ou par bitcoin: 1Pn8DSto8ey294p11swNiboRDwzwXh41cR

Creative Commons License
Ce travail par l'Association Liberté-info est publié sous la licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License

Liberte-info.net Qui sommes-nous Nos campagnes Questions Nous aidez Contactez nous Oour publications